Équipage

Équipage

… est la partie fondamentale du succès d’une croisière.

Le conseil que nous pouvons vous donner est de demander des informations sur l’équipage à bord avant de confirmer une croisière.
Un bon équipage fait la différence, les membres les plus importants à bord sont le capitaine et le cuisinier. C’est pourquoi vous trouverez sur cette page leurs « biographies », une page dans laquelle nous leur avons donné la liberté de parler d’eux-mêmes.
Nous présentons l’équipage du Kaptan Yilmaz.

 

Le commandant:

img_83212

 

 

 

FABRIZIO DELIA né en 1979, à Messine, sobre et non-fumeur

Miles parcourus: 21 000

 

 

 

Titres et cours tenus:

  • Master 200GT (Commandant jusqu’à 200 tonnes), certification reconnue par I.M.O. (Organisation maritime internationale)
  • Yacht Master (Commandant jusqu’à 200 tonnes, marine marchande anglaise)
  • HELM (Human Element Leadership & Management)
  • Élève officiel de la marine marchande italienne
  • Permis nautique pour bateau à voile/ bateau à moteur sans limites
  • Licence de plongeur Anis advanced
  • Brevet PSSR (Sécurité personnelle et responsabilité sociale)
  • Cours de lutte contre les incendies
  • Cours de survie et de sauvetage en mer
  • Cours de secourisme
  • Cours de sécurité
  • MAMS (Maritime autorisée aux moyens de secours)
  • Cours de radar
  • GMDSS (système mondial de détresse et de sécurité en mer)
  • Cours de radar arpa

 

Dans ces lignes, je vais prouver de vous faire comprendre bien à l’avance la passion qui m’a poussé à effectuer ce travail, et cela qui me donne la «charge» chaque jour pour m’assurer que vos vacances restent l’une des plus belles expériences de votre vie.

Depuis l’enfance, j’ai vécu en contact étroit avec la mer, « ma » mer que j’ai toujours identifiée avec le détroit de Messine, célèbre pour ses courants et son danger. Déjà à l’adolescence, je voulais orienter mon avenir à la mer, même si l’école marine de Messine n’était pas pour moi une véritable rampe de lancement pour la navigation de plaisance.

j’ai assisté aux premiers cours de voile à l’âge de 16 ans, avec les dériveurs. Je vous assure que scuffiare en novembre avec un laser dans le détroit avec une eau qui ressemble à celle polaire m’a aidé à choisir avec une décision extrême la voile de haute mer. Au départ, je me suis consacré aux régates locales classiques, puis j’ai vécu des expériences plus importantes telles que la Rolex Middle Sea Race en 2005, la régate qui part de Malte fait la circumnavigation de la Sicile sans escale, puis plusieurs éditions de la régate entre Brindisi-Kerkyra. Ces expériences m’ont donné l’occasion de soutenir divers amis / propriétaires, avec lesquels j’ai fait une régate ou pour lesquels j’ai transféré, de la France vers la Sicile, les bateaux les plus performants qu’ils ont achetés.

Malheureusement, tous les transferts ont lieu pendant l’hiver, il n’y a donc aucune possibilité de profiter des plaisirs que seule la mer estivale peut offrir, mais seulement des perturbations à éviter, des choses qui ne peuvent presque jamais être pratiquées.

Entre une régate et un transfert, j’ai commencé ma « carrière » avec un groupe de gars de Verona. Ce groupe a loué un voilier de 14 mètres par la compagnie d’un ami qui m’a demandé la courtoisie d’etre le skipper et de divertir ses clients en toute sécurité, c’était le 1999. Une fois que cette croisière était terminée, il y avait d’autres groupes d’équipages et de familles qui, avec satisfaction et presque un peu d’étonnement, étaient toujours enthousiastes et satisfaits de leurs vacances qui se déroulaient sans heurts grâce à moi.

En 2007, avec un ami, nous sommes partis vers la Turquie pour chercher le bateau. Beaucoup de hasard et tant de chance nous ont permis d’en acheter un. La première goélette de 21 mètres, 6 cabines et un moteur. Le faire arriver en Italie en février n’était pas vraiment facile, mais nous y sommes parvenus.

Après les travaux de rénovation, la première saison est arrivée, caractérisée par beaucoup d’enthousiasme et quelques problèmes, mais avec beaucoup d’efforts, nous avons réussi à faire en sorte que nos clients ne remarquent rien ou mieux, ils ont compris que la raison qui nous motivait était beaucoup passion pour la mer, pour « notre » Eolien et le désir de faire connaître l’hospitalité sicilienne classique.

Il ya eu d’autres saisons… jusqu’à la quinzième, heureusement avec de nouveaux équipages, mais aussi avec de nombreux retours, signe tangible de mon engagement et de mon enthousiasme.
En décembre 2009, en Italie, j’ai « trouvé » par hasard ce qui allait devenir mon bateau: le Gulet KAPTAN YILMAZ II de 27 mètres, deux moteurs, un propulseur d’étrave et 8 cabines, un bateau nettement plus généreux dans les espaces.

La taille de ce voilier nécessite la recherche d’un équipage approprié, l’expérience m’a conduit à choisir un groupe de personnes pas toujours professionnelles mais passionnées, celles qui se révèlent souvent plus efficaces et plus attentives à la réalisation de ma devise, qui est: Embarquer des clients et débarquer des amis!

Heureusement, j’ai atteint mon objectif: faire connaître l’essence de la Sicile, sa mer, ses saveurs et
… sur les saveurs je vous présente …

Le cuisinier du bateau

Mon nom est GIANCARLO Je suis né à Milazzo en 1974

Je suis devenu cuisinier par passion, je viens de la grande distribution de produits alimentaires. Après des années, le représentant était « serré » et je préférais me consacrer à ce qui était ma passion, « les réchauds « .

Beaucoup de plats que j’ai créés proviennent de la tradition familiale, strictement sicilienne, d’autres ont subi de petites variations pour mieux convenir à une cuisine d’été. Les matières premières utilisées par moi sont d’origine locale, j’éprouve de trouver seulement produits qui suivent le principe du km 0 et du mille 0, souvent issus du petit potager de certains amis.

tes vacances à bord? … aura certainement une contre-indication! vous retournerez repus !!!